Browsing Tag

lifestyle

Inspiration LIFESTYLE

[ Lifestyle ] Mes magazines du moment + un cadeau (clôturé)

7 August, 2017

Ca y est je suis en vacaaaaances !!

J’ai fait le plein de magazines et suis prête pour la plaaaage (ah non c’est vrai pas cette année) mais donc Glasgow, Cluny + Marseille en famille et les Alpes pour une petite rando avec Tony. J’ai hâte de m’aérer l’esprit, je suis en pleine saturation de la pollution de Paris… !

 

 

Quels magazines aimez-vous lire ? Vous tenez des abonnements ou achetez en kiosque ? 

 

A la maison, on teste l’abonnement weekend de Les Echos pour 6 mois et je reçois les magazines bi-annuels de Business of Fashion que je trouve toujours intéressants. Pour les autres éditions, je suis un peu moins assidues, il y a un certain plaisir à aller chercher un magazine particulier chez le “marchand de journaux” (ou pas…). Comme le Kinfolk par exemple, je sais que je le peux le trouver soit chez &OtherStories soit au Continue Reading

Interior LIFESTYLE

[ LIFESTYLE ] 5 conseils pour installer une atmosphère créative à la maison

13 December, 2016

english version below

je travaille à temps plein en transaction services c’est-à-dire que j’analyse (en équipe) les opérations et les comptes de sociétés afin d’aider un acheteur potentiel à comprendre s’il souhaite investir dans la société cible ou non. ensuite le soir, les matins et les weekends, je fais des photos, j’écris, je cuisine, je tiens ce blog et travaille sur différents projets. pour que ces 2 mondes puissent co-exister, j’ai besoin d’avoir un espace dédié pour chacun. pour le premier en finance, j’ai le bureau et pour le second j’ai mon appartement. mais c’est là que ça se complique parce que pour entrer dans cet état d’esprit créatif chez soi (“the zone” comme ils disent en anglais), mieux vaut avoir un espace physique dédié. je vis à paris donc avoir une pièce à part n’est pas une option (pour l’instant en tout cas, on peut toujours rêver !). peut-être avez-vous aussi des projets créatifs que vous entretenez ? voici quelques conseils pour maintenir votre épanouissement et installer une atmosphère créative chez vous.

1: marquez votre espace

vous n’avez pas besoin de beaucoup de place, cela peut être une table si vous écrivez ou bloguez, un papier de fond et une petite table si vous faites de la photo etc. délimitez une zone chez vous avec ce qui vous est indispensable pour travailler. cet espace est comme un rappel quotidien et vous permet de garder les choses en l’état lorsque vous devez faire une pause pour aller travailler, manger, courir etc. moi par exemple, j’ai un bureau (différent de notre table à manger). c’est là que je laisse mes papiers, mon ordinateur, mes stylos, ciseaux etc. la base. vous n’avez pas à ranger et nettoyer à chaque fois que vous voulez commencer à écrire !

Continue Reading

Découvertes

Detox Delight #2 : reasons & tips to a good detox

15 January, 2013

detoxsmoothiesansglutenfreebylouisesk

 

Pour les initiés, c’est une évidence – 1 à 2 fois par an en moyenne, on se fait une cure detox. Mais pourquoi ? Et quels sont les trucs à faire pour qu’elle soit le plus réussie possible ?

Ca aurait été utile d’avoir ce post AVANT de faire votre cure detox me dites-vous ? Heureusement, on en a encore de nombreuses devant nous ! Je vous rappellerai tout ça la prochaine fois, promis !

 

` On detoxe pour :

1/ Eliminer les toxines càd tous les éléments toxiques pour le corps : café, cigarette, sucre, farine, l’alimentation transformée… “Notre organisme est naturellement armé pour faire face à ces toxines en quantité limitée, mais avec le temps et suite à de trop fortes sollicitations, ces toxines peuvent réellement affecter notre santé. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de débarrasser régulièrement l’organisme de ces substances toxiques.” (Detox Delight)

2/ Reprendre de bonnes habitudes. Quand je fais une detox, ça me rappelle que je peux vivre et fonctionner même en mangeant light et principalement fruit & légumes. Finalement, quand je me dis “vraiment je ne vais pas tenir jusqu’à 20h si je ne mange pas du chocolat là maintenant”, bah si en fait, puisque j’y arrive en période de detox. Remettons les pendules à l’heure.

3/ Se faire une razzia de légumes, vitamines et minéraux et prendre bien soin de son corps pendant au moins quelques jours / semaines. On ne peut pas le faire trop souvent.

4/ Aider les organes à retrouver un meilleur fonctionnement sans encombrements / pollution. Il n’y a pas de risque de déficits en nutriment, au contraire “puisqu’on absorbe plus de nutriments avec les jus détoxe que lorsqu’on consomme une alimentation standard occidentale.” (Detox Delight)

5/ Retrouver une nouvelle énergie – souvent après les fêtes où l’on est un peu patraque et en manque de motivation. Rien de mieux pour retrouver la pêche !

 

` Voici les 5 conseils detox d’Alejandro Junger, le spécialiste detox de Gwyneth Paltrow.

  1. Mangez des aliments complets et bio pour ingérer le plus de nutriments possible. C’est ce dont vous avez besoin pour votre foie et la detox en général.
  2. Faites des respirations profondes et un peu de yoga.
  3. Prenez quelques c.à s. d’huile d’olive vierge le soir pour stimuler votre foie. Cela va éliminer la bile et permettre une circulation fluide.
  4. Si votre digestion se ralentit, buvez 1/2 shot d’huile de ricin puis 1 verre d’eau.
  5. La peau a également besoin d’éliminer les toxines donc n’ayez pas peur de transpirer en faisant du sport ou en allant au spa.

Et j’ajouterais : 6. Buvez beaucoup de tisanes et beaucoup d’eau.

7. Gommage pour le corps, masque, crèmes hydratantes, huiles corporelles qu’on a pas encore testées… sortez toutes vos crèmes bio du placard !

 

 ` La detox parsemée tout au long de l’année ? Vous pouvez tout à fait : faites-vous de temps en temps des dimanches exclusifs jus de fruits et soupes, 2,5 litres d’eau (moi j’utilise une bouteille Evian pour mesurer), tisanes, yoga, exercices de respiration, massages… c’est la journée où l’on se pouponne de la tête au pieds !

 

 

For insiders, it’s obvious – once or twice a year in average, you do detox. But why ? And what are the tips for a successful detox cure?

It would have been easier to write this BEFORE starting your detox cure, you say? Luckily there still are a lot ahead of us! I’ll remind you of all this next time, promise!

 

` One detoxes in order to:

1/ Eliminate toxins ie elements which are toxic for the body: coffee, cigarets, sugar, flour, processed food… “Our body is naturally armed to cope with those toxins in limited amount, but with time and after excessive abuse, these toxins can really affect our health. That is the reason why it is good to get regularly rid off those toxic substances.” (Detox Delight)

2/ Reconnect with good habits. When I do a detox, it reminds me that I can live and function even when I eat light and mainly fruits & vegetables. In the end, when I’m telling myself that “I really need this piece of chocolate now otherwise I won’t make it until diner at 8 PM”, well yes I can actually, as I’ve done it during detox time. 

3/ Replenish the body with loads of vegetables, minerals and vitamins and take good care of one’s body during at least a couple of days / weeks. You can’t do it too often.

4/ Help organs get a better functioning back without pollution. There’s no risk for deficit in nutrients, on the contrary “as one absorbs more nutrients with the detox juices than when one eats standard western food.” (Detox Delight)

5/ Gain new energy. It is quite common that after the holidays you feel down and lacking motivation. There’s nothing better to get the energy back!

 

` Here are the 5 detox tips given by Alejandro Junger to Gwyneth Paltrow, her detox specialist.

  1. Make sure you eat whole organic foods, which have the best chance of having all the nutrients needed for liver and general detoxification.
  2. Do deep breathing or gentle yoga.
  3. Take a couple of spoonfuls of extra virgin olive oil at night to help stimulate your liver to eliminate bile and keep its circulation flowing.
  4. If your digestion slows down, you can accelerate things by drinking half a shot glass of castor oil followed by a glass of water.
  5. The skin gets rid of many toxins so it is important to sweat, either by exercising or taking a sauna.

And I would even add : 6/ Drink a lot of herbal teas and water.

7/ Body peeling, masks, moisturizer, body oils you haven’t tested yet… get all your organic beauty products out of the cupboard!

 

` Detox all year-round? You absolutely can: once in a while you can have Sundays where you exclusively eat juices & soups, 2,5 liters water (I use an Evian bottle for measurement), herbal teas, yoga, breathing exercises, and massages, this is the day where you treat yourself like a prince / princess from top to toe.

Parlons-en

About New Year’s Resolutions

1 January, 2013

newyearresolutions2013glutenfreebylouisesk

 

Première réponse quand je demande autour de moi quelles sont les nouvelles résolutions 2013 des uns et des autres : “j’en ai pas”. Comme si désillusionné, avoir des résolutions ne servait à rien. On se dit que c’est chaque année la même chose et que peut-être que les premières semaines on va faire un effort mais tôt ou tard on décrochera du wagon.

Pour moi, les nouvelles résolutions sont importantes. Elles permettent de donner une ligne directrice qui, au contraire, a peut-être besoin d’être remise à l’ordre du jour plus régulièrement. C’est peut-être ça qui permet de garder ses résolutions. Et puis ce n’est pas parce qu’on ne les tient pas à 100% qu’il faut les abandonner totalement. C’est IMPOSSIBLE de les tenir à 100%, c’est pas le but; mais si déjà je me rapproche des 80%, je suis super fière de moi !

 

Je commence par faire un bilan des résolutions de l’an passé.

  1. Faire plus de sport : SUCCÈS. J’aime bien varier ce que je fais et ces jours-ci je n’ai honnêtement pas l’énergie d’aller faire face au froid et au vent (même si c’est un hiver incroyablement chaud). Donc je fais plutôt du sport d’intérieur (gym, corde à sauter, cuisses-abdos-fessiers). Ce que je pourrais reprendre, ce sont les échauffements de tai chi et exercices de yoga que je n’ai pratiqués pendant un petit bout de temps.
  2. Bien manger : SUCCÈS. Même s’il y a beaucoup trop de gâteaux faits maison de manière générale cette année 2012, je stabilise en ce moment mon propre rythme alimentaire et j’ai beaucoup moins envie de sucre.
  3. Arrêter de fumer en soirée : SUCCÈS partiel. Depuis 2 mois je ne suis même plus une “social smoker”, c’est fini !
  4. Apprendre quelque chose de nouveau tous les jours. Difficile à réellement mesurer…
  5. Ne rien avoir à regretter : là aussi, difficile à dire et peut-être trop tôt, mais en tout cas, au jour d’aujourd’hui je suis quand même assez contente de cette année 2012.

Alors comment rendre 2013 encore meilleure ?

 

  1. Maintenir les résolutions 2012 et reprendre yoga et tai chi.
  2. Prendre soin de ma peau. Je suis allée dévaliser Parashop l’autre jour (je vous en parlerai bientôt) et j’ai trouvé des supers produits (enfin j’espère). J’ai vraiment hâte de les tester et voir après quelques semaines, quels vont être les résultats. Aucun partie du corps ne sera mise délaissée.
  3. Me faire une session bien-être – massage au moins tous les 2 mois.
  4. Passer du temps avec ma famille.
  5. Reprendre mon Canon réflex que j’avais un peu délaissé pour mes iPad et iPhone.

Voilà l’année dernière c’était plutôt des grandes lignes donc là je construits par-dessus et je me fixe des objectifs plus précis.

RDV dans un an pour le bilan et que la motivation soit avec vous !

 

 

First answer I get when I ask around what people’s 2013 resolutions are: “I don’t have any”. As if disillusioned, having resolutions was pointless. One thinks that each year it’s the same thing and maybe the first one will make an effort but sooner or later they’ll fall off the wagon.

New Year’s resolutions are really important to me. They give a guideline which, on the contrary, should probably be on a daily agenda more often. This could be what makes one hold their resolutions. I might add that it’s not because you don’t follow them through 100% that you should abandon them completely. It’s IMPOSSIBLE to follow them through 100%, it’s not the point; but if I already get close to 80% I’m super proud of myself!

 

I’ll start with looking at last year’s resolutions.

1 – Do more sports: SUCCESS. I like to vary a lot what I do and these days I honestly don’t have the energy to face the wind and cold (even though it’s a surprisingly warm winter). So I exercise indoors a lot (fitness, jump rope, sit-ups and stuff). What I could resume are tai chi warm ups or yoga exercises which I haven’t been doing in quite some time.

2 – Eating well: SUCCESS. Although there have been way too many homemade cakes in 2012 generally speaking, I’m now finding my own food balance and find myself craving a lot less for sugar. 

3 – Stop smoking at parties: partly SUCCESS. 2 months ago I stopped being a social “smoker anymore”, that’s over!

4 – Learning something new everyday. Difficult to really mesure it…

5 – Having nothing to regret. There again, really difficult to say and maybe too soon, but anyway, today I’m quite happy with Year 2012.

So how can I make 2013 even better?

 Maintain 2012 resultions and resume yoga and tai chi.

  1. Take of my skin. I went to Parashop (it’s like a skincare pharmacy) the other day and bought SO many great (I hope) products. I’m really looking forward to testing them and seeing after a few weeks, what the results will be. No body parts will be neglected.
  2. Giving myself a wellbeing – massage session at least every other months.
  3. Spend time with my family.
  4. Take my reflex Canon out of the closet again because it got a little bit left behind because of iPad and iPhone. 

Here I go, last year it was more the bigger lines so I’m building above and fixing more specific goals.
See you next year for the assessment and may motivation be with you!

Interviews

Meet Elizabeth #SanFransisco #work #food #lifestyle

27 December, 2012

elizabethbarellisurbylouisesk

Récemment tu as quitté tout Paris, la France, l’Europe pour t’installer à San Fransisco, ville über cool. Raison 1ère : le taff. Es-tu une career girl ?

Je ne me vois pas du tout comme quelqu’un de “carrièriste” parce que je ne pense pas que mon travail soit le centre de ma vie. Je pense qu’il faudrait plutôt tendre vers “l’ambition”, même si “être ambitieux” peut être connoté négativement, je crois vraiment que les femmes ne devraient pas avoir honte de se dire ambitieuses. Il ne s’agit pas d’être féministe, ou carrièriste, mais avoir une profession qui nous plaît et réussir dans ce que l’on fait, c’est une forme de liberté. Même s’il prend la majeure partie de mon temps, pour moi le travail est secondaire et incomparable avec la famille, les amis et autres activités qui permettent le développement personnel. Au final, je pense qu’aimer son travail est nécessaire mais pas suffisant.

 

En quoi consiste ton travail ?

Je travaille pour une grande entreprise dans la technologie et l’entertainment, une spécialité de la Californie, dans le marketing et la communication- majoritairement online, c’est-à-dire que je m’occupe de gérer les investissements media pour les campagnes publicitaires sur internet et tout autres formes de communication (site, réseaux sociaux, etc…). Je n’étais pas spécialiste lorsque j’ai commencé ce poste, mais je réalise à quel point le sujet me passionne et évolue en permanence. C’est un travail vraiment stimulant qui demande beaucoup d’ouverture d’esprit et de curiosité car les choses peuvent bouger très vite dans cette industrie ! D’autre part, les services que j’aide à promouvoir fournissent des contenus culturels, musique et films, ce qui me permet de bien profiter du côté entertainment, en faisant par exemple des partenariats avec des festivals musicaux ou des avants-premières.

.
Tu as des origines américaines. Comment vis-tu ce retour aux sources ?

Je suis très heureuse et je me sens comme un poisson dans l’eau ! Clairement, mes amis me manquent, la nourriture un peu aussi (une bonne baguette s’il vous plait!)… Quand je regarde un film qui se déroule à Paris, j’ai forcément un petit pincement au coeur car je reste très attachée à la France, mais je me suis faite très vite au changement, et ici il y a d’autres avantages… comme l’océan, les montagnes et parcs naturels, une très bonne qualite de vie pour un moindre coût (sauf pour le loyer…). C’est difficile de se plaindre !

 

Je sais que tu adores faire la cuisine, tu continues à SF ? T’arrives à trouver le temps ?

Malheuresement, c’est diffcile en semaine de trouver le temps et la motivation de préparer des choses élaborées, et je me contente en général de quelque chose de léger, comme une bonne salade, mais ce soir par exemple, c’est soirée crêpes ! Grand classique pour mes amis americains… Le week end en revanche, je n’hésite pas à aller aux farmers market et découvrir des produits locaux. Ma dernière grande trouvaille, c’est al spaghetti squash (ça a l’air OUF !), une courge que l’on cuit au four pendant une heure et que l’on vide avec une cuillère. La chair ressemble vraiment à des pâtes (d’où le nom) et s’accompagne parfaitement d’une sauce bolognaise ou crème… Bref le subsitut parfait pour les pâtes, qui est sain, ne fait absolument pas grossir et ne donne pas envie de roupiller après manger… (et en plus c’est gluten free :))

.
As-tu découvert des spécialités ? Comment se dessine le paysage culinaire ouest-américain ?

San Francisco est une ville qui a une très bonne cuisine contrairement à ce que l’on pourrait croire, avec beaucoup d’influences mexicaine et asiatique, (parfois les deux mélangées!) sans oublier les spécialités de l’océan, dont beaucoup de fruits de mer…

Ici les taquerias sont très populaires (restaurant mexicain où l’on trouve des tacos, tortillas, enchiladas…) surtout dans le très populaire quartier de “the mission”, mais on trouve toutes sortes de cuisines: italienne, thai, chinoise, japonaise, française…ma dernière découverte est éthiopienne, délicieux.

J’ai l’impression qu’il y a enormement de choix et des prix assez accessibles (comparé à Paris) et le service est en général beaucoup plus appréciable… je suis fan des restaurants et coffee shop de Lower Haights (où j’habite), Hayes Valley  et Valencia Street.

 

Mon top 3:

LIMON, cuisine peruvienne

UVA ENOTECA, cuisine italienne

LOLO, cuicine mexicaine

.
Et le sans gluten dans tout ça ?? On trouve beaucoup de choses bio ?

Je ne suis pas une spécialiste du sans gluten, mais j’ai l’impression que c’est quelque chose que l’on trouve assez facilement. J’ai entendu parlé de Pica Pica, un restaurant où tout est préparé à base de farine de mais.

Il y a aussi beaucoup de rayons sans gluten dans les supermarchés, notamment chez Whole Food ou Trader Joe.

Le bio, ou plutôt “organic”, est bien évidemment très à la mode, même si contrairement en France, il n’y a pas de certification officielle. Le meilleur pour moi reste le farmer’s market !

.
Quelle est la plus belle chose que tu aies découverte depuis ton arrivée (toute catégorie) ?

Je crois qu’il est difficile de rester indifferent devant les plages de l’ocean placifique et les côtes alentours… je trouve aussi que les maisons victoriennes multicolores mettent instantanément de bonne humeur, et on ne se lasse pas de se balader et de faire du vélo, même dans les collines de la ville !

.
Secret de beauté – plat favoris – marque préférée ?

Secret de beauté : Evidemment il est imperative de manger sainement, et de faire des activites physiques, et pas seulement le vendredi soir en boite de nuit… J’adore le yoga, je recommande d’ailleurs pour les visteurs le cours de Rusty de Urban Flow, si populaire qu’il accueille presque 150 personnes tous les samedis matins ! Et si on pas le temps d’aller prendre des cours, on essaye de s’étirer comme un chat dans tous les sens pendant une bonne demi heure…ca m’aide clairement à me sentir mieux dans mon corps !

Plat favori : Originaire de Nice, je ne me lasserai jamais de la salade niçoise et de la ratatouille… c’est facile, léger, et on peut faire plein de variantes !

Marque / boutique préférée : Depuis que je vis ici, j’ai le virus internet que j’utilise pour presque tout ! Arrêter le shopping en magasin m’a permi de gagner beaucoup de temps, et d’en profiter pour faire d’autres choses… mais bon c’est sûr qu’un bon lèche-vitrine avant Noël entre copines, c’est super…

Personnellement j’adore le design et la décoration d’intérieur, et j’ai récemment découvert un super site auquel je suis totalement accro :www.fab.com

 

Le mot de la fin

J’ai moi aussi un blog, si vous avez envie de voir à quoi ressemble la côte Ouest, découvrir un peu de musique ou trouver un peu d’inspiration…

http://www.tumblr.com/blog/thepacifiste

 Quelques images de son blog….

tumblrlili1

tumblrlili2

tumblrlili3

tumblrlili4

Le corps

Le sport pour améliorer ses performances intellectuelles

13 November, 2012

 

Sur la relation sport – performances intellectuelles :

L’autre jour je lisais qu'”un établissement suisse qui ne proposait qu’une heure de gym par semaine a voulu mesurer l’impact du sport sur les performances générales en formant deux groupes. L’un sur le modèle habituel, l’autre en modifiant totalement l’emploi du temps : réduction des matières d’enseignement général, augmentation des séquences sportives (5 heures hebdomadaires). A la fin de l’année, les résultats étaient sans équivoque. Les élèves du groupe  “sport” obtenaient de meilleurs résultats dans toutes les matières, en sport bien sûr, mais aussi en maths ou en français.” *

L’article débattait en suite de la faisabilité d’une augmentation du nombre d’heures de sport à l’école. 

Donc plus on fait de sport, meilleurs sont nos résultats intellectuels. Super intéressant ! J’avais bien remarqué qu’en période de révision pour mes concours j’avais une hygiène de vie impeccable et j’étais plutôt satisfaite de mon travail. C’est vrai que faire du sport régulièrement donne plus confiance en soi, permet de faire de vrais breaks, de se défouler…  je pense aussi qu’on a une meilleure capacité de concentration.

* Nicolas Mazurier pour le magazine Pause Santé


On the equation sports – intellectual performances:

The other day I read that “a Swiss school which only offfered one hour of gym per week wanted to measure the impact of sports on general performances by forming 2 groups. One on the usual model and the other one by changing completely the schedule: more sports (5 hours per week) less of the rest. At the end of the year, the results were very clear. The students of the “sports” group got better results in all subjects, in sports of course but also in maths and French (// English)”. *

The article debated then whether it was at all possible to rise the number of sports hours in school. 

So the more sports you do, the better intellectual results you get. Super interesting! I had noticed that during the reading period for my prep school final “exams” I had an impeccable lifestyle and was rather satisfied with my work. It’s true that working out regularly gives you more confidence, enables you to make real breaks, let it all out and also I think it gets easier to concentrate and focus. 

* Nicolas Mazurier for PauseSanté Magazine

Interviews

Meet Anne

16 October, 2012

Meet Anne from Copenhagen who studies health, is passionate about food and shares a few good tips!

 

Can you explain what you study?

I’m studying Public Health Science at University of Copenhagen. It’s a very broad-spectrum study – you can say it’s kind of a mix of Sociology, Political sciences and Medicine. However, where medicine has its focus on curing we are mostly taught how to prevent disease and illnesses and promote better health among the population. Just to mention some of my courses, I’ve been taught in health systems, human biology, psychology, environmental influence on health and development, demography, epidemiology, politics, economy, statistics etc. (god it must be sooo interesting)

 

So you must really know a lot about health and stuff. What are your health tips? 

Nutritionwise I think it will be… Lets see… buy a juicer! There nothing better than a fresh made juice filled up with vitamins. Try to vary your food and eat seasonally and colorful. And eat a lot of ginger – it cures everything! Besides that… don’t smoke and try to do a bit of exercise everyday. (yay I know what I’ll ask for Xmas)

 

You and I share that passion for healthy food: where did it begin on your side?

I think it started when I was about 16 or so. I found it very interesting how food and sport can affect how you feel, both physically and mentally.

 

So this summer you decided to go on a “health boot camp” in the US called “Urban Healthy Living”. Last time I mentionned it, I received a lot of questions. Can you tell us a bit about that? 

Yes. It was an international people’s project held by CISV, which is an international organization that educates and inspires action for a more just and peaceful world. The theme was ’Cultivating justice through urban healthy living’, and we where a group of approximately 20 people from 8 different contries (USA, Denmark, Norway, Sweden, France, Belgium, Columbia and Peru) living and working together for two weeks. During the two weeks we worked at a school and in a community park where we made a peace garden, built a shelter and a compost system, made children’s activities with children from the local community, established an open day event, grew a vegetable garden and much more, everything with focus on our main theme. Besides that, we went to do cultural stuff in downtown Cincinnati.. For example we went to see the World Choirs Game, a baseball game, some museums and much more. We even went on field trips to different farmers markets around the city and went to Jungle Jim’s, which is a huge supermarket close to Cincinnati with food from all over the world. It was a crazy experience. I don’t think I’ve ever seen a place a place like that before. It was enormous!  

Each night a delegation from the different countries cooked for the rest of the group and we had discussions on food access in our home countries, national programmes for nutrition and healthy living, subsidies, sustainable living etc. Every participant came with different backgrounds, which made it some really interesting discussions and an eye-opener for me. It was such a good time and I wish I get the chance to do it again some day!
Actually they are holding a similar IPP (International People’s Project) in France close to Paris this next summer. Check out www.cisv.org for more information! (hmm thanks for the tip, I’ll definitely check it out!)

 

Which health & cooking tips did you learn?

I learned about other food cultures and I got to taste so much delicious food! I learned a lot about composting, which we did for two weeks. Did you know how much of your daily trash you could reuse? It’s crazy! I mean… I wish I had a garden where I live so I could do composting at home!

 

And for the specific details: how much, where, when, with whom?

The project where held in the city Cincinnati in Ohio, USA, from 11th to 25th of July. I paid 70 euro for the whole stay, including lodging and food. We stayed in Six Acres Bed and Breakfast in north of Cincinnati, where we lived 20 people together in a three storey house divided into rooms with 3-4 people in each. I didn’t know anyone before I came and when I finished I had 19 new friends from all over the world! 

 

Back to you: what do you generally eat for breakfast?

Uh, I eat a lot! It depends what I’m in the mood for but at this moment I prefer having 2 fried eggs and skyr (Icelandic product, it’s like yoghurt but with a high content of proteins) with fresh fruit and berries, raisins and almonds on top, a cup of coffee with soy milk or whole milk, and a glass of water. If I’m really hungry (and have a lot of time) I have a slice of Danish rye bread with butter and chocolate, and a glass of juice as well. (OMG I’m getting SO hungry!! Sounds amazing :))

 

Are sports important to you? Which one do you practice?

It is very important for me. I feel so much happier and healthier when I’ve done sport. I prefer running cause to me it’s a great way to clear my mind and it helps me focus. Sadly I had a knee injury in May and haven’t been able to run until now, so I’m slowly trying to get back in the game. I really miss it and I get a bit jealous when I see people running.. haha.. (but I guess you cycle a lot so that’s also counts!)

 

You live in Wonderful Copenhagen. What’s your favorite spot there?

There’s so many! It might be a cliché but I really enjoy a walk around the lakes with a good friend. I do it a lot all year around! I really like the fact that you can walk through the different areas of Copenhagen in one or two hours.

I specially like to walk in the late afternoon… you get the day’s last sun, and when you walk from Østerbro to Vesterbro (areas in Copenhagen) you see the sun goes down and the city is slowly turning on it’s light… It’s a beautiful view! And a good way to work out and catch up with a good friend in the same time.

 

Between the 2 of us, what’s your secret for holding up against the cold scandinavian winters?

Hot tea, candlelight, good friends and lots of love. (loving that answer!)

 

Tell us what you prefer in this city? 

I prefer the summers. Copenhagen during the summer is the best! Everyone is happy and open to new things and people they don’t know… there is so many festivals and events around the city. You really feel the city’s pulse and I’m people will love Copenhagen if they visit during the summer.

 

To finish, what is the best piece of advice you’ve ever received?

Believe in yourself, and do things that make you happy.  

LIFESTYLE

Oh Saturday!

17 June, 2012

Hier c’était une journée cool et detox comme je les aime. 

Lever 8h30 (cette semaine je me réveille à des heures complètement hallucinantes. L’autre jour c’était 3h et j’étais en pleine forme…) : grand verre d’eau chaude au jus de citron et petite séance de Qi-Gong. Je check mes mails parce que je suis une mails-addict assumée et j’accueille l’idée qui me traverse l’esprit : aller faire un jogging sur les berges du Rhône et au Parc de la Tête d’or (je suis à Lyon chez la famille ces jours-ci).

9h : iPod et playlist “RUN” sur les oreilles, mes baskets Stella McCartney aux pieds (oui je me la pète mais du calme c’est un cadeau de la maison après mon stage et surtout, elles sont ultra-usées & trouées… je devrais m’en acheter une nouvelle paire… Stella si tu m’entends…).

9h45 : j’y suis toujours, je suis arrivée au tiers du Parc de la Tête d’or et je ralentit la cadence pour “savourer le moment présent”. Je marche pour finir le tour du parc, au soleil, avec les autres joggueurs matinaux et le chant des oiseaux (j’ai même coupé la musique pour l’occasion). 

10h15 : retour sur les berges ensoleillées. Je remets la musique sur les oreilles, “It’s hard to look right at you baaaaaby, but here’s my number so call me maybe…” cette chanson me donne trop la pêche pour courir !!! C’est reparti ! Et puis je repense à la vidéo (tellement ridicuuule) des vendeurs d’Abercrombie du coup je souris en même temps. On est au top là.

11h30 : Ca y est je me suis étirée, douchée, couverte de crème hydratante, je suis prête pour faire le plein d’énergiiie. Trop faim pour faire quelque chose de trop long. Il y a des légumes au frigo, des lentilles d’hier, des oeufs… ok nickel je me prépare un super lunch de leftovers : omelette aux lentilles vertes. Petit morceau de concombre tout frais. Jus maison de carottes – pommes – citron. Au top !

13h : Je m’installe à mon bureau avec ma tasse de thé. Un peu de boulot et d’administratif que je n’ai pas eu envie de faire cette semaine m’attendent. Je m’y mets comme ça je serai débarrassée. 

16h : petite balade. Ah ma mère a gagné 6€ au loto (vous jouez au loto vous ? Moi que les vendredi 13), petit tour chez Decitre rayon mode et livre de cuisine. Tiens Cojean a sorti un livre de cuisine. Il est pas mal. Séance téléphone au retour.

16h30 : petit tea time avec far (papa). C’était quand la dernière qu’on s’est assis juste tous les 2 pour discuter, hein ?

19h30 : diner vegan – carottes et poivrons à la poêle + avocat au citron + lentilles vertes (memo : pas de lentilles dans mon assiette la semaine prochaine).

20h30 : lecture – écriture – blogging – session inspiration – thé – musique à fond – A Hard Days Night – Vicky Cristina Barcelona & so on jusqu’au bout de la niiiiiight !!!! Ah je sens que mon corps kiff le programme detox!

 

————————–

 

Yesterday was a great relaxed and detox day as I like them.

8:30 AM : I get up (this week I’ve been waking at completely insane hours. The other day it was 3 AM and I was completely fresh…) : large glass of hot water with lemon juice and little Qi-Gong session. I check my emails because I’ve come to terms with myself that I’m a mails-addict. Then I embrace the idea that goes through my mind : going for a jog on the Rhône’s bank and in the Parce de la Tête d’or (I’m in Lyon with the family these days).

9 AM :iPod and my “RUN” playlist on the ears, Stella McCartney sneakers on the feet (yes I know, show-off, but no worries they were a gift from when I finished my internship and especially, they are VERY worn with holes everywhere… I should probably buy a new pair… Stella if you hear me…).

9:45 AM : I’m hanging in there. I’ve arrived to a third of the park and I slow down to “enjoy the moment”. I walk the rest of the circuit in the park, in the sun, with the other morning joggers and the birds singing (I even pause the music for the occasion).

10:15 AM : I’m back on the sunny bank. Put music back on the ears “It’s hard to look right at you baaaaaby, but here’s my number so call me maybe…” this song gives me so much energy!!! Here we go again and I think of the (very ridiculous) video the Abercrombie guys made so I laugh smile at the same time. This is high point. 

11:30 AM : I’ve stretched, washed, buttered myself up with cream, I’m ready for my fuuuel. Too hungry to make something too long. There are some vegetables in the fridge, lentils from yesterday, eggs… ok perfect I’ll make a super leftover lunch : lentil omelette. Fresh piece of cucumber. Homemade juice with carrot – apple – lemon. Perfect!

1 PM : I go the my office with my tea cup. A bit of work and administrative fuzz which I didn’t want to do during the week are calling. Let’s just get this over with.

4 PM : little walk. My mom won 6€ at the lottery (do you bet on lottery? I’m only game on Friday 13th), stop at the general bookshop Decitre, fashion and cooking departments. I see that Cojean (a Parisian organic and luxury fast-food chain) has launched its cookbook. Looks good. Phone calls on the way back.

4:30 PM : little tea time with far (dad). How often do we take the time to sit and talk just the 2 of us, really ? 

7:30 PM : vegan dinner – carrots and red peppers heated on the stove + lemon avocado + green lentils (memo: no lentils for me next week).

8:30 PM : reading – writing – blogging – inspiration session – tea – music til your ears bleed out – A Hard Days Night – Vicky Cristina Barcelona & so on until daaaaaawn!!!!! Ah I can feel that my body likes my detox programme!

Bien-être

Manger bio, qu’est-ce que ça veut dire ?

22 September, 2011

         Aujourd’hui, le bio est partout. Il y a ceux qui mangent bio par conviction, ceux qui mangent bio parce que c’est la mode et ceux qui ne voient pas l’intérêt de payer autant pour de la bouffe. Beaucoup utilisent le terme à toutes les sauces parce qu’en ce moment ça fait vendre. Résultat, l’agriculture biologique perd en crédibilité.                 Mais est-ce tu sais toi, par exemple, ce que cela veut réellement dire de manger bio ?

On associe souvent bio avec des repas bizarres remplis de quinoa, soja, graines & co. Si Caroline dit qu’elle mange bio, on pense facilement qu’elle ne mange que des fruits et des légumes et on a limite cette image dans la tête pour tous les repas :


Alors qu’elle peut tout autant manger ça :

Ou ça :

Car bio n’est pas synonyme de quinoa ou autre ingrédient à la mode depuis peu (d’ailleurs, moi j’en mange jamais du quinoa). Si je mange bio c’est juste que je ne veuille pas tous ces OGM, pesticides et engrais chimiques dans mon corps. A la base, les pesticides et engrais chimiques sont quand même des poisons utilisés pour tuer les insectes… perso je m’en abstiens volontiers.

Il ne nous viendrait jamais à l’esprit de vider une bombe de pesticides dans la bouche comme on pourrait le faire avec une bombe de chantilly, par contre s’ils sont disséminés dans quelques dizaines de pommes, on y pense même pas…

Manger bio ne veut pas dire changer ses recettes ou sa liste de courses, c’est juste choisir des produits qui n’ont pas perdu tous les bienfaits que les ingrédients offrent à la base.

Pour moi la question est réellement : est-ce que ça vaut vraiment la peine de ne pas manger bio ?