Browsing Tag

happiness

Bien-être LIFESTYLE

[ WELLNESS ] 5 conseils pour affronter les journées d’hiver

29 January, 2017

un de mes plus grands plaisirs est la photographie. ce plaisir est grandement challengé durant les journées d’hiver vu que je ne peux pas faire de session photo avant d’aller au bureau ou après. les seules possibilités qui me restent sont les weekends, souvent remplis de rendez-vous amicaux, balades, dodo et des moments précieux avec mes proches. mais là encore, je m’étais toujours dit que la lumière d’hiver manquait un certain éclat sur mes photos (sauf quand je suis à la campagne…). je n’avais jamais perçu cette lumière comme particulièrement moody, ou comme lumière d’ambiance, jusqu’à il y a quelques semaines, lorsque j’ai lu le workshop/newsletter d’agnes gällhagens (vous la connaissez peut-être du blog cashew kitchen, sinon je vous recommande vivement d’aller y faire un tour). et le chapitre sur la lumière a été comme une claque. j’ai pensé “je sais tout cela, mais j’en avais jamais été activement consciente pour utiliser ces connaissances, créer une atmosphère particulière et donc faire quelque chose de beau avec cette lumière d’hiver“. mon approche de la lumière avait toujours été très intuitive vu que je n’ai jamais pris de cours, ma seule analyse à ce sujet était à quel point la lumière est belle lors des couchers de soleil (même pour les photos “food”). ça semble un peu bête quand je l’écris mais au moins j’ai appris quelque chose de nouveau. la lumière d’hiver peut être magique (sinon, comment feraient ces blogueurs nordiques 9 mois sur 12, hein?). donc j’en fais mon challenge les prochains mois : m’améliorer à capturer cette lumière d’hiver. good plan. Et pour compléter ce nouveau challenge, voici quelques astuces pour rester au top de novembre à mars : Continue Reading

Parlons-en

Le bonheur n’est pas la destination, c’est un chemin à emprunter

15 April, 2012

“Quand j’aurai ce job, créé cette boîte, rencontré ce mec, perdu ces kilos, acheté cet appart…” la liste peut être longue et varie en fonction des personnes. On rêve tous d’avoir telle ou telle chose qu’on imagine nous rendra plus heureux qu’aujourd’hui. Pourtant, on le sait, ce ne sont pas des éléments extérieurs (encore moins matérielles) qui pourront nous rendront heureux. Pour moi, qu’on soit heureux ou malheureux est un choix, rien de rationnel là-dedans. C’est quelque chose qui vient de l’intérieur. Evidemment c’est parfois plus simple que d’autres et certains ont peut-être été entourés de personnes pessimistes pendant longtemps ce qui ne facilite pas les choses. Des excuses on peut toujours en trouver. 

Néanmois, je repense à l’année passée et aux moments où je n’étais vraiment pas au top et finalement, oui il y avait un bon nombre d’éléments qui tombaient en même temps et qui étaient pas de chance pour moi, mais au final ce que je me dis aujourd’hui, c’est que je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. C’est moi qui ait choisi de donner de l’importance à ces éléments et les voir de manière négative. Ce que j’essaye de faire depuis quelques années (mais apparemment j’ai des moments de faiblesses) c’est

1/ de tourner les failles en forces;

2/ ne pas subir mais agir

3/ interpréter les choses de manière positive.

De toute façon cela ne change rien aux faits, juste à mon approche (j’ai encore un peu de mal avec le point 3/ parfois mais je persévère !).

Il n’y a pas longtemps j’ai rencontré un grand optimiste qui m’a dit “il n’y a pas de mauvaise minute à passer, tout est dans l’interprétation” et c’est très vrai. Bon après on ne peut pas appliquer cette phrase à toutes les atrocités de la vie mais on peut toujours choisir de se relever. Il faut juste le vouloir. Ne pas ressasser les souvenirs négatifs et les interrogations destructrices mais juste rire de tout, s’entourer de personnes positives, qu’on aime et prendre les choses comme un jeu. C’est tellement plus agréable; pas facile tous les jours, mais hey on a toute une vie pour s’entraîner !

Cela dit, des moments moins “happy” ont leurs bons côtés aussi, tant qu’ils ne durent pas trop longtemps !

Et n’oubliez pas ce que notre personnage adoré Barney Stinson dit : “WHEN I’M SAD, I STOP BEING SAD AND BE AWESOME INSTEAD. TRUE STORY.

“When I have this job, created this company, met this guy, lost these kilos, bought this appartment…” the list can be long and varies according to the person. We all dream of having this or that which we imagine will make us happier than today. But it won’t, and deep inside we know it. No external elements (even less material) can buy happiness. For me, being happy is a choice, nothing rational. It’s something that comes from inside. Of course, it’s sometimes easier than others and some of you might have been surrounded by negative people for a long time which doesn’t make it easier. Excuses can always be found.

Nevertheless, I think of last year and those moments when I didn’t feel at my best and, yes there were a couple of elements that happened at the same time and that were unfortunate for me, but in the end what I think today is that I’m responsible for it. I was the one to chose to give these elements so much importance and see them negatively. What I’ve been trying to do for a couple of years (but apparently I have some weak moments) is

1/ turn your weaknesses into strength

2/ take control instead of be subjective 

3/ interprete things positively.

Anyway it doesn’t change anything to the facts, just my approach (I still have some trouble with poitn 3/ sometimes but I’m persistent!). 

Not long ago I met this very optimistic guy who said to me ” there are no bad minutes in life, it all lies in how you interprete them” and that’s very true. Ok so you can’t apply this sentence to all bad things that hapen in life but you can always chose to stand up after the fall. You just have to want it. Don’t brood over negative souvenirs and destructive interrogations but laugh of everything, be surrounded by positive people, that you love and take things like a game. It’s so much nicer; not easy everyday but hey we have a whole life to get better!

That said, some less “happy” moments also have good sides, as long as they don’t last too long!

And don’t forget what our favorite character Barney Stinson likes to say : “WHEN I’M SAD, I STOP BEING SAD AND BE AWESOME INSTEAD. TRUE STORY.”

Credits: Caroline Sk