Automne BIEN ÊTRE Eté Hiver LIFESTYLE Pains Printemps RECETTES SALÉ

[ Recette sans gluten ] L’incroyable pain complet

30 August, 2017

Pour être tout à fait honnête, cela fait quelques temps que je mange non seulement sans gluten mais aussi sans céréales, sans fruits, sans sucre. Les seuls choses un peu consistantes que je mange sont des légumineuses (lentilles, pois chiche, haricots…). C’est quelque chose qui est difficile à avouer car je ne cherche pas du tout à compliquer les repas le plus possible, au contraire, je cherche plutôt à les simplifier et trouver l’équilibre entre richesse nutritionnelle et des prix corrects. Cela dit, je suis devenue un peu allergique aux longues listes d’ingrédients comme c’était la mode aux débuts du sans gluten, lorsque je commandais mes livres de recettes américains Babycakes et que je ne connaissais pas la moitié des mots… (et mon magasin bio non plus !).

En tout cas, je fais cette detox depuis un peu plus d’un mois et c’est la 2ème fois que je la fais. La 1ère fois c’était cet hiver et j’ai l’impression d’avoir commencé une nouvelle vie intérieure. Habituellement, j’ai des petits boutons sur le visage, je peux m’énerver très facilement. Je pouvais avoir des périodes où je ne pensais qu’à manger / grignoter et semblait toujours manquer d’énergie. Je me suis initiée au café il y a 3 ans, et là j’ai commencé à avoir moins besoin de sucre lorsque j’avais un coup de barre, donc c’était déjà un bon pas en avant. Et puis j’ai découvert par ma mère un programme detox danois suivi par des centaines / milliers de femmes qui englobait autant une alimentation spécifique, que l’aspect psychologique et physique. Ce programme dure 3 mois et est vraiment complet. En soi, le but est de se reconnecter à soi, à la nature (qui peut paraître un peu bizarre si l’on ne se rend pas compte qu’on est totalement déconnecté, c’était mon cas rien que l’année dernière). C’est seulement après l’avoir testé cet hiver (j’ai fait 2,5 mois sur 3) que j’ai réalisé que mes boutons et tous ces petits symptômes apparaissaient quand je mangeais du sucre et disparaissaient quand je n’en mangeais pas. Que le sucre soit lent ou rapide. C’est vraiment là que j’ai compris aussi que les pensées négatives que je peux avoir de temps à autres étaient directement liés à ce que je mangeais, si je méditais ou pas et si je faisais du sport ou pas. Même si je le savais, là je l’ai ressenti comme jamais. En l’occurence, je ne mangeais trop de sucre et pas assez de protéines (qui sont 90% végétales chez moi). Parfois, j’ai l’impression de ne pas savoir tout au fond de moi ce que je veux vraiment, mais vraiment moi, pas ce que mes parents aimeraient pour moi, ni la société, ni mes copains. De quoi rêve la petite Louise qui a peut-être un peu été oubliée par moments ? Je ne dis pas que je vais tout quitter pour vivre en Patagonie, au contraire, je trouve que depuis la fin de cette detox, suivie de ce voyage en Californie, je suis devenue encore plus heureuse et reconnaissante de ce que j’avais, de ma vie et des personnes autour de moi qui me font du bien.

C’est assez compliqué de faire des recettes excitantes sans aucun sucre… mais comme pour le sans gluten, je ne vais pas m’arrêter à cela et je vais tout de suite me mettre à imaginer des recettes qui respectent ces nouvelles conditions, au moins pour les prochains mois. Pour ce qui est des recettes ici sur le blog, je continuerai à poster des recettes avec céréales et des fruits pour pas que certaines se sentent exclues. Ou peut-être êtes-vous intéressées par ces recettes en particulier ? Car je suis loin de recommander un tel régime à tout le monde ! Les glucides (carbohydrates) sont primordiaux pour le fonctionnement de notre cerveau et je ne remets pas du tout en cause ce que j’ai écrit dans mon programme “Comment vivre sainement au quotidien”, je fais juste une pause pour rétablir mes intestins qui sont apparemment et très probablement en état inflammatoire constant quand je mange du sucre.

Concernant ce pain.

Le pain aux graines que je faisais habituellement se faisait juste avec des graines, du sel et de l’huile d’olive mais j’avais de plus en plus souvent mal au ventre ces derniers temps après l’avoir mangé. Celui-ci compte 1 ingrédient essentiellement différent : la poudre de psyllium. Et cela change tout. Outre le fait qu’on laisse la pâte reposer 2 à 24 heures, le psyllium est un liant naturel qui booste les organes digestifs. Le pain est davantage similaire à un pain “classique” et est plus doux pour l’estomac (surtout le matin). Il s’agit ici d’une version un peu différente de la recette proposée dans mon programme ( “Comment vivre sainement au quotidien”) qui part du “life-changing bread” de Sarah Britton, auteure du blog My New Roots.

Bon réveil :)

 

I N G R E D I E N T S

  • 135 g de graines de tournesol
  • 90 g de graines de lin
  • 60 g de noisettes / amandes
  • 145 g de flocons de pois chiche
  • 2 cs de graines de chia
  • 5 cs de poudre de psyllium
  • 4 cs d’huile d’olive
  • 4 dl d’eau
  • 1 cs de sel
  • Optionnel : 1 carotte râpée

 

Combinez tous les ingrédients ensemble et remuez afin de créer une pâte homogène. Laissez reposer 2 à 24 heures.

Préchauffez le four à 175°C. Versez votre pâte dans un moule à pain / cake sur du papier cuisson. Enfournez 20 minutes et retournez le pain. Enfournez de nouveau 30-40 minutes jusqu’à ce qu’il soit dur quand on tape dessus. Laissez refroidir avant de couper.

Servez. Je l’ai couvert d’une fine couche de beurre demi-sel et d’une généreuse couche de pâte de noisettes Damiano (j’ai découvert cette marque il y a 2 ans et ai toujours un pot dans mon frigo depuis). Une tasse de thé vert et vous êtes prête pour le petit déjeuner !

You Might Also Like