Plats Printemps SALÉ

[ Recette sans gluten ] Wrap veggie à la menthe

20 April, 2017

Je ne suis pas religieuse. Cependant, je suis spirituelle et une chose que je trouve extrêmement intéressant dans la religion est l’ensemble des valeurs qu’elle transmet.
Loin de moi l’idée de dire qu’être religieux est bien ou mal – cela ne me regarde pas du tout – c’est quelque chose de très personnel.
Ce que je souhaite partager est une phrase entendue de la bouche d’une personne religieuse la semaine passée : “Je crois parce que je veux croire”. Vous sentez la puissance de ces propos ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de croire, d’être optimiste. Tout est possible donc qui peut dire si quelqu’un doit ou ne doit pas croire ? La limite entre la foi et se voiler la face n’est pas simple à tracer, mais qui la définit ?
Une amie me racontait, après avoir traversé nombre d’épreuves de santé de famille, que ce qui l’avait maintenue forte était la foi et qu’on lui faisait une piqûre de rappel chaque fois qu’elle allait à l’Eglise. Elle se focalisait simplement sur la lumière au bout du tunnel.
Alors qu’elle prononçait ces mots, je me suis dit que c’était complètement injuste qu’elle puisse être aussi forte simplement en “croyant” et que j’avais tellement de mal à traverser des épreuves beaucoup moins douloureuses. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de me créer mon propre ensemble de valeurs, ma propre religion.
C’est ce que m’a rappelé cette phrase entendue l’autre jour, “je crois parce que je veux croire”. On est fort psychologiquement parce qu’on choisit de l’être, parce qu’on choisit de croire, d’avancer et d’être heureuse.

Sans plus attendre, voici ma recette de wrap veggie à la menthe :

i n g r e d i e n t s

pour 2 personnes

  • 2 oeufs
  • 1 grosse poignée de pousses d’épinards
  • 1 carotte
  • 1/4 d’un concombre
  • 1 poignée de tomates séchées
  • 30g de fromage de chèvre
  • une poignée de feuilles de menthe
  • graines de courge
  • sel

 

p r e p a r a t i o n

Commencez par sortir le fromage de chèvre du frigo afin de le rendre plus malléable. Dans une poêle, déposez une bille d’huile de coco. Pendant que la poêle chauffe battez 2 oeufs dans un saladier avec les pousses d’épinard et une pincée de sel. Répartissez votre pâte sur toute la surface de la poêle et faites-la cuire à feu doux pendant 5-10 minutes. Pendant ce temps, pelez la carotte puis râpez-la en lamelles. Coupez de même votre concombre en petites lamelles. Dans un bol, disposez le fromage de chèvre et travaillez-le autant que possible pour le transformer en “crème”. Une fois votre crêpe prête, laissez-la tiédir quelques instants et étalez ensuite votre crème sur la superficie avant de disposez carottes, concombre, tomates séchées, les feuilles de menthe ciselée et quelques graines de courge. Roulez pour former votre wrap et coupez en 2. Votre en-cas est prêt !

 

 

I am not a particularly religious person. However, I am spiritual and one thing I find crucially interesting in religion are the taught values. Faith, kindness, love…
I am definitely not saying that it is good or bad to be religious – definitely not my place – it’s a very private and personnal matter.
What I want to share is this beautiful sentence I heard a religious person say the past week: “I believe because I want to believe.” How powerful is this? There’s no right or wrong in believing, in being optimistic, anything is possible, so who’s to say when someone should and shouldn’t believe?
The limit between having faith and burying one’s head in the sand is not an easy one but who defines it? Can you imagine, 2 people growing up, one with these strong life weapons such as hope and another without. How much stronger is the latter going to be compared to the first one?
A friend who had gone through some dramatic health family issues told me that what had held her up through all these challenges was faith and she was reminded of it everytime she went to church. She simply kept focusing on the light at the end of the tunnel.
As she said those words, I thought it was completely unfair that she could be so strong simply by believing and I had had the hardest time facing some smaller life challenges. It wasn’t until then, that I decided to create my own set of values, my own religion.
That’s what I was reminded of the other day. You are psychologically strong because you choose to be, because you choose to believe, to move forward and to be happy.

Here’s without further ado my veggie wrap with mint recipe:

 

i n g r e d i e n t s

makes 2 servings

  • 2 eggs
  • 1 handful of spinach leaves
  • 1 carrot
  • 1/4 cucumber
  • 1 handful dried tomatoes
  • 30g goat cheese
  • 1 handful mint leaves
  • pumpkin seeds
  • salt

 

p r e p a r a t i o n

Start by taking the goat cheese out of the fridge to make to more malleable. In a sauce pan, place a small ball of coconut oil. While the pan heats, beat the eggs in a mixing bowl with the spinach leaves and a pinch of salt. Spread the paste out on the surface of the pan and cook on low heat for 5-10 minutes. Meanwhile, peel the carrot and grate it into spaghetti. Cut the cucumber out in slices. In a bowl, lay the goat cheese out and work it as much as possible in order to turn into a “creamy cheese”. Once the crêpe ready, let it cool a bit and spread then your cream cheese out on the surface before placing the carrots, cucumber, dried tomatoes, the chopped mint leaves and some pumpkin seeds. Roll to make your wrap and cut in 2. Your snack is ready!

 

You Might Also Like

  • Haaan, mais ça donne trop envie, cette recette ! *-*
    À tester très très rapidement.

  • amelie LAROUX

    Oh la la, si je montre ça à Ben … tout ce qu’il aime, simple, frais, saint !
    Je pense lui montrer, oui, ce sera l’occasion de tester ta recette :)

    • Merci beaucoup Amélie ! J’espère que ça vous plaira à tous les 2 :)