Bien-être LIFESTYLE

[ WELLNESS ] 5 conseils pour affronter les journées d’hiver

29 January, 2017

un de mes plus grands plaisirs est la photographie. ce plaisir est grandement challengé durant les journées d’hiver vu que je ne peux pas faire de session photo avant d’aller au bureau ou après. les seules possibilités qui me restent sont les weekends, souvent remplis de rendez-vous amicaux, balades, dodo et des moments précieux avec mes proches. mais là encore, je m’étais toujours dit que la lumière d’hiver manquait un certain éclat sur mes photos (sauf quand je suis à la campagne…). je n’avais jamais perçu cette lumière comme particulièrement moody, ou comme lumière d’ambiance, jusqu’à il y a quelques semaines, lorsque j’ai lu le workshop/newsletter d’agnes gällhagens (vous la connaissez peut-être du blog cashew kitchen, sinon je vous recommande vivement d’aller y faire un tour). et le chapitre sur la lumière a été comme une claque. j’ai pensé “je sais tout cela, mais j’en avais jamais été activement consciente pour utiliser ces connaissances, créer une atmosphère particulière et donc faire quelque chose de beau avec cette lumière d’hiver“. mon approche de la lumière avait toujours été très intuitive vu que je n’ai jamais pris de cours, ma seule analyse à ce sujet était à quel point la lumière est belle lors des couchers de soleil (même pour les photos “food”). ça semble un peu bête quand je l’écris mais au moins j’ai appris quelque chose de nouveau. la lumière d’hiver peut être magique (sinon, comment feraient ces blogueurs nordiques 9 mois sur 12, hein?). donc j’en fais mon challenge les prochains mois : m’améliorer à capturer cette lumière d’hiver. good plan. Et pour compléter ce nouveau challenge, voici quelques astuces pour rester au top de novembre à mars :

 

1: faites le plein de vitamines, de minéraux et de protéines

que vous faites le point avec un généraliste ou que vous sachiez déjà ce qu’il vous manque, faites-en une priorité de combler vos manques. ne diminuez pas la quantité de légumes et verdure de vos plats même si ceux-ci sont plus rares. profitez plutôt des fruits et légumes d’hiver que ce soit des pommes, des poires, des oranges, des courges, carottes, patates douces… faites une liste de ce que vous pouvez préparer, cela sera plus simple de ne pas tomber dans le piège des pasta ;) cela dit, je ne suis pas toujours la plus rapide pour m’adapter aux produits de la saison hivernale, je suis encore attachée à mes salades fraiches et tomates cerises. Je suis devenue une fan inconditionnelle du pollen d’abeilles et de la poudre d’açai de Soleil Vie que je mets tous les matins sur mon smoothie :)

.

2: ne diminuez pas votre temps de sommeil

cela vient probablement assez naturellement vu qu’on a plutôt tendance à hiberner. mais profitez-en, vous en avez probablement besoin. chargez autant d’énergie que possible.

mybed

.

3: trouvez votre challenge de l’année

comme j’ai maintenant avec la lumière d’hiver, avoir un challenge basé sur les atouts de l’hiver le rend plus appréciable. cela peut être le ski, se préparer pour un marathon, apprendre l’espagnol pour vos prochaines vacances en Argentine etc.

milano4-sansglutenfree-bylouisesk

Last winter’s risotto

.

4: créez-vous un environnement cosy à la maison

c’est un fait qu’on passe plus de temps à la maison qu’au cours des journées de rosé (printemps-été). c’est donc une bonne idée de s’inspirer des habitudes scandinaves pour investir dans son chez soi pour vous sentir bien dans un endroit chaleureux. allumez des bougies, diffusez des huiles (je suis particulièrement de ce diffuseur de muji), étalez vos beaux livres et rangez. il n’y a rien de plus énervant qu’un appartement en désordre mais rien de plus rafraichissant et appréciable qu’un intérieur propre et rangé (je sais que j’aime beaucoup mon petit rituel de rangement du samedi matin). vous pouvez même combiner votre challenge de l’hiver 2016 avec une activité d’intérieur : dessiner, jouer de la musique, écrire, lire ou tricot peut-être ?

d’ailleurs, ai-je mentionné que notre entreprise familiale bichesetbuches grandit chaque jour et accueille de plus en plus de tricoteuses ? je sais que les filles (ma mère astrid et ma petite soeur caroline) ont passé particulièrement beaucoup de temps l’automne dernier à préparer les salons tenus au danemark (fanø et copenhague), à lyon (à l’eurexpo et à la croix-rousse avec etsy) si excitant !!

ps : j’ai écrit un article sur comment installer une atmosphère créative à la maison si ce sujet vous intéresse.

homebylouisesk5

Ma propre perception d’un chez cosy

.

5: sortez prendre l’air

en d’autres termes, ne vous enfermez pas non plus chez vous. la motivation n’est pas toujours simple à trouver. certains dimanches, je dois vraiment me prendre en main pour sortir (ce que tony m’aide beaucoup à faire ;)). bien-sûr, une fois dehors en train de courir, marcher, me balader ou prendre un café avec des amis, je me demande pourquoi je ne suis pas sortie plus tôt…

.

Processed with VSCO with f2 preset

***

one of my great pleasures is photography, to make photographs. this pleasure is quite massively diminished during the colder months, as i can’t shoot before heading to the office and I can’t shoot after. only remaining possibilities are weekends which are often packed with friendly dates, walks in the city, sleeping and quality time with dear ones. but then again, i found that winter lighting always lacked that sparkle on my pictures (unless when i’m on the countryside…). i had never seen winter light as particularly moody, until a few weeks ago, when i read agnes gällhagens workshop/ newsletter (you might know her from her blog cashew kitchen, otherwise, i can only highly recommend it). and the particular chapter on lighting was like a slap in the face. i thought “hey i know this, but i had never been actively aware of it in the sense that i could use it to create a particular atmosphere and thus make something out of winter light as well.” my approach to light has always been extremely intuitive, having never learned about it in any class, my only real analysis on light was how incredible the light is at sunset throughout the year, and how much i loved that. this sounds kind of stupid when put in writing, but at least i learnt something really valuable from it. winter light can be amazing, (otherwise how would all these talented nordic bloggers do 9/12 months, eh?). so i am making it my challenge during the coming months: work on capturing that winter light. good plan. And to complete that newly set challenge, here are a few tips to stand by from november to march:

 

            1: fuel up on vitamins, minerals and proteins

whether you consult a gp to get a prescription for a test, or already have knowledge of what you’re lacking, make it your priority and get your intakes fixed asap. don’t cut down on greens and veggies even though they are more rare. rather embrace winter fruits & vegetables. be it apples, pears, orange, squash, carrots, sweet potatoes, make a list of recipes you could prepare, it will make it easier not to fall into the pasta trap ;) that being said, i am not the quickest at adapting to winter foods, i am still hung up on fresh salads and cherry tomatoes. I’ve also become an unconditional fan of  bee pollen and açai powder which I use to top off my morning smoothies :)

orangewintersmoothie

      2: don’t cut down on sleep

this probably comes quite naturally as we all tend to hibernate. but do embrace it, your body probably needs it. load as much energy up as possible.

mybed

      3: find your challenge of the year 

like i have now with winter lighting, it makes it more fun and enjoyable when you make a challenge out of winter characteristics. it can be skiing, preparing for spring marathons, learn spanish before your summer holidays on Argentina, you name it. 

milano4-sansglutenfree-bylouisesk

Last winter’s risotto

      4: get cosy at home

it’s a fact that we spend more time at home than during rosé-days (read spring and summer). therefore it’s a good idea to get inspiration from scandinavian habits and invest in your home so you feel at ease and all cosy. light candles up, diffuse scented oils (i am particularly keen on this aroma diffuser from muji), lay out your favorite coffee table books, and tidy up. there’s nothing more annoying than a messy flat and nothing more fresh + enjoyable than a neat and tidy interior (plus i know i like my saturday morning cleaning ritual, but hey that’s just me). you can even combine your challenge of winter 2016 with an indoor activity: drawing, playing music, writing, reading or knitting maybe?

by the way, have i mentioned that our family business bichesetbuches is growing and embracing more and more knitters? i know the girls (my mom astrid and my baby sister caroline) have been particularly focused this autumn in order to prepare for the fairs held in denmark (fanø and copenhagen), in lyon (at eurexpo and currently at croix-rousse with etsy) : this is just so exciting!!

ps: a few weeks ago, i wrote an article on how to install a creative atmosphere at home, if you want to dig deeper into that subject.

homebylouisesk5

My own perception of a cosy atmosphere at home

      5: leave the house

in other words, don’t get too cosied up at home either. the motivation is not the easiest to catch. some Sundays, i need to actively kick myself in the butt to get out of that front door (which tony is really good at making me do as well ;)). but once i’m out running, walking, strolling in the streets (even better, in the countryside!) or meeting a friend for a cup of coffee, i feel so delighted and wonder why I didn’t go outside before…

You Might Also Like