Interviews

Anne Lucie de La Compagnie sans gluten

13 décembre, 2011

Après la présentation de La Compagnie sans gluten et leur interview de moi « Meet Louise« , c’est à notre tour de découvrir Anne Lucie, gérante de La Compagnie sans gluten.

Qui est Anne Lucie Viscardi ? Quel est ton parcours et ton rôle au sein de La Compagnie sans gluten ?
Je suis pleine de facettes. :) Jusqu’à il y a 2 ans j’étais directrice de production et directrice artistique pour un studio son où je faisais du doublage de films. La boite a fermée mais un ami, ingénieur du son, m’a proposé de créer une autre structure avec lui et je continue à faire un peu de direction de prod et je prête ma voix pour certains projets, principalement des spots radio. Je vais bientôt démarrer une activité de conseil ;).

Je suis mariée et maman d’un garçon de 8 ans !

Dans la Cie, je suis Madame LA Gérante ;), c’est moi le boss comme on dit, disons que je pilote, mais on travaille de façon assez « collégiale » dans l’ensemble, on aime bien être d’accord. :)


Comment avez-vous élaborés vos recettes dans la Compagnie sans gluten ?

On invente, on bidouille, on cherche, on adapte et quand on aime le résultat on garde la recette !

 

Pourquoi t’es-tu lancée dans cette aventure ?

Depuis plus de 5 ans, mon médecin m’a conseillé ce « régime » sans gluten et sans lait et ma vie a changé ! En mieux ! Mais j’ai rencontré aussi les difficultés d’une personne qui ne se nourrit plus comme le propose « la société » et je me suis dit qu’il y avait des choses à faire… Et je les ai faites :) ! Et ça fait bientôt 3 ans que ça dure…


Quelles difficultés as-tu rencontrées dans cette aventure ?

La difficulté majeure est d’avoir commencé l’aventure sans être riches ;), on galère bien ! Mais en même temps on apprend beaucoup et on arrive vite à réagir. Mais bon des fois…Ça fatigue !

 

Y a-t-il eu de bonnes surprises ?

Nous sommes toujours impressionnées par l’effet « bouche à oreille », le fait de n’avoir pratiquement jamais fait de communication et surtout aucun démarchage, à chaque fois les clients nous appellent. Il n’y a que pour les brunchs et certains ateliers nous envoyons l’info pour que les gens puissent réserver leur place.

 

Et la chance dans tout ça ?

Paradoxalement, des fois je me dis que notre manque de moyens financiers est aussi une chance, une protection, car presque toutes les personnes qui étaient dans nos relations, qui ont créé en pariant sur un local, ensevelies sont les charges… ont déposé le bilan… Notre chance c’est notre courage, de tenir bon, parce qu’on y croit même si aujourd’hui c’est pas ça qui fait bouillir nos marmites respectives. Notre chance c’est aussi tout le soutien que l’on reçoit de la part de nos conjoints, famille, amis, partenaires, nos « fans » sur Facebook et nos visiteurs sur notre blog !


As-tu une journée type ?

Non :) ! Je m’adapte aux événements… Des fois, je bosse 15 jours non stop, des fois j’arrive à avoir des journées raisonnables… Des fois, j’aide Pauline en cuisine, d’autres je suis en rendez-vous. Des fois, je m’écroule ;) ! La variabilité est mon emploi du temps !

 

Comment vous voyez-vous dans 10 ans ?

Queens of the world !!! :) ! Plus sérieusement :
Heureuses, d’avoir tenu le coup, d’être reconnues comme des personnes qui ont permis de faire bouger les choses dans le domaine de l’alimentation « sans », d’avoir contribuer à facilité la vie des personnes qui se sentent exclues quand elles découvrent leur(s) intolérance(s) et ce de façon significative ! Après la forme que cela prendra, on ne peut pas dire… Notre projet a beaucoup évolué depuis le début, car ainsi va la vie, mais si dans 10 ans on est encore là, ce sera chouette !

 

Dans le même esprit, quel est ton pire souvenir / ton meilleur souvenir ?

Il y a plein de bons souvenirs déjà, en choisir un est difficile. Mais une petite fille de 6/7 ans, intolérante au gluten-lait-oeuf qui vient à un atelier cuisine pour enfant et qui redécouvre une activité avec d’autres enfants où elle ne sent pas exclue parce qu’elle peut manger comme tout le monde, c’est un super souvenir. :)

Le pire… J’sais pas… Quand on a enchaîné plein de prestations de suite et qu’on arrive plus à marcher tellement on a mal partout (même sous la plante des pieds) ? Mais heureusement on récupère vite ;)…

 

Quelles sont tes recettes préférées à faire et à manger ?
Pas facile à dire non plus, on a tellement de recettes et de saveurs… Les moelleux poire/pépites de chocolat font toujours un carton… Les tartelettes aux oignons caramélisés… Je ne peux pas dire… Les lasagnes carotte/pomme/raisins secs… Les pancakes nappés au confit d’oignons… Vraiment je sèche J…
A faire ? Pareil pas trop d’idée arrêtée… Ah si, quand il y en a beaucoup à faire, j’aime les recettes qui se réalisent vite !!!!

You Might Also Like

  • Anne Lucie

    Merci Louise :-) !